Valeurs de la communauté

Valeurs de la communauté

Fabienne Pons

26/06/2017

Valeurs de la communauté

Notre désir est d’explorer les profondeurs de Dieu et d’être transformés à l’image de Jésus pour pouvoir transformer tout notre environnement.

Les principes de vie suivants qui suivent sont des repères destinés à nous aider à ne pas perdre de vue notre objectif. Ce ne sont pas des lois destinées à nous juger les uns les autres ! Ce ne sont pas non plus des devoirs religieux mais une réponse à l’appel de Dieu vers son intimité : Nous ne « devons » pas, nous voulons…
Ceux qui s’engagent comme membres de la communauté Melkisedek s’efforcent de vivre selon ces principes avec l’aide du Saint Esprit. Ils tâcheront de les mettre en pratique dans toute leur vie.

Marcher comme une communauté prophétique : Joël 3/1-2

Nous choisissons de mettre de côté nos intérêts et nos préoccupations personnelles, pour faire de l’espace à notre appel prophétique commun. Nous apprendrons encore et encore à vivre à partir d’une perspective céleste, centrée sur la présence de Dieu et sur l’actualité qui nous concerne autour du trône de Dieu.
La communauté sera un lieu privilégié pour partager ce que nous recevons car la parole prophétique fait partie de notre style de vie.
Elle est aussi appelée à devenir un lieu d’incarnation nous permettant d’exécuter, au travers de nos vies et de nos structures, les ordres de mission que nous recevons de Dieu.

En tant que communauté prophétique, nous apprenons chaque jour à accomplir cette part de notre destinée qui consiste à servir de connexions et de traits d’union entre le visible et l’invisible, le céleste et le terrestre. Cela implique pour chacun de nous de marcher en étroite communion avec le Saint Esprit et dans une obéissance radicale.

Notre vie communautaire nous conduit à établir des compagnies de prophètes qui libèrent la prophétie à l’intérieur et à l’extérieur de la communauté.

Nous croyons à la prophétie de Joël 3/1-2 et à cette effusion de l’Esprit prophétique qui est et qui vient, se manifestant particulièrement dans trois dimensions : les rêves, les visions et les paroles. Nous nous formons en particulier dans ces domaines.

Chercher activement la présence de Dieu dans l’adoration, la prière, les offrandes et le jeûne : Osée 6/1-3

La communauté se construit autour des maisons de prière et d’adoration ; l’adoration occupera bien sûr une grande place. Elle rappelle la centralité de la présence de Dieu en vue du Royaume de Dieu. Chaque membre est engagé chaque semaine, dans la mesure du possible en fonction de sa situation géographique, dans la maison de prière la plus proche.

Les membres de la communauté qui sont trop éloignés d’une maison de prière pour pouvoir y tenir un service régulier s’engagent à mettre à part du temps pour vivre en communion de prière avec le reste de la communauté.

La prière est notre réponse à l’appel de Dieu qui nous invite à créer la vie et à apporter la transformation autour de nous. Nous travaillons avec Dieu, nous collaborons avec lui, quel privilège ! Toutes les formes de prière sont bienvenues, mais dans toutes ces formes, nous cherchons la volonté et l’inspiration du Saint Esprit.

Dans notre service d’intercesseurs, nous n’oublierons pas Israël et notre pays. Nous invitons les membres de la communauté à intercéder chaque semaine pour Israël et pour leur nation.

Nos offrandes manifestent notre attachement au Royaume de Dieu et sont une expression de notre adoration. Nous recommandons aux membres de la communauté de ne pas négliger cet aspect et nous encourageons des offrandes régulières, ainsi qu’une pratique de la dîme.
Le jeûne rappelle que nous sommes conscients de notre fragilité et que nous avons vraiment soif de Dieu. C’est pourquoi nous renonçons à nos droits et nous nous humilions devant Dieu pour le désirer plus ardemment encore… Chaque membre de la communauté est invité à jeûner au moins une fois par semaine.

Développer un climat de foi propice aux signes, aux miracles et aux prodiges, en un mot, au surnaturel : 1 Corinthiens 2/4-5

Dans tout son ministère, Jésus a accompagné son message sur le Royaume de Dieu de signes du Royaume. Nous croyons que la maison de prière et donc la communauté Melkisedek sont appelées à devenir des lieux empreints de surnaturel, afin de rendre visible la puissance de Dieu.
Même si ces signes ne seront jamais un but en soi, nous les désirerons avec la même mesure que nous désirons voir venir le règne de Dieu sur terre comme au ciel.
Nous croyons aussi que dans les temps qui viennent, l’Éternel se manifestera à nouveau sur la terre au travers de confrontations de puissance qui démontreront qu’il est le seul Dieu, à l’image de ce que Moïse a vécu face aux magiciens du Pharaon. C’est pourquoi nous choisissons de faire volontairement de la place au milieu de nous pour grandir dans une dimension surnaturelle.

Plonger dans la Parole et l’étudier : Esdras 7/10 ; Psaume 119

Nous avons définitivement besoin d’être saturés par les Écritures, éclairées elles-mêmes par le Saint Esprit. En effet, nous avons été profondément imprégnés par les systèmes de pensée du monde et par des doctrines religieuses pas toujours bien fondées, qui nous empêchent de connaître Dieu et de penser comme lui. Pour penser comme Christ nous avons besoin d’un renouvellement complet de notre intelligence et de nos croyances profondes.
L’étude de la Parole produit en nous la lumière et de nouvelles révélations, elle nous fait connaître la vérité, change nos habitudes, et nous permet de voir les choses dans la perspective de Dieu.

Au travers de nos lectures quotidiennes des Écritures, nous rencontrons aussi Jésus, la Parole vivante, et dans cette communion avec lui, nous devenons aussi parole. C’est une véritable rencontre qui nous apporte la vie. Voilà pourquoi nous la recherchons tant.

Nous nous engageons donc à prendre du temps chaque semaine pour l’étude de toute la parole de Dieu. Dans notre vision en tant que communauté Melkisedek, nous considérons le roi David et l’apôtre Jean comme des sources d’inspiration particulières pour nous, en ce qu’ils ont porté un même fardeau concernant le service de la présence de Dieu, l’amour de sa personne, et leur manteau prophétique de voyants, au sens biblique du terme : comme Jésus, voir ce que le Père fait et le faire pareillement.

Nous mettons donc l’accent sur la lecture des Psaumes, de l’Apocalypse et des autres écrits de Jean, sans oublier le reste de la Bible évidemment. Les membres de la communauté s’engagent à lire chaque semaine une portion de ces textes, et à en faire le tour une fois par an.

Persévérer dans la méditation : Psaume 1/2-3

Dans Éloge de la discipline, Richard Foster dit que les principaux ennemis de notre relation avec Dieu sont le bruit, la hâte et la foule. La méditation et la contemplation créent en nous des espaces où le Saint Esprit établit son sanctuaire intérieur.
Dans la méditation, nous répondons à l’appel de Dieu qui nous invite à une communion profonde et intense avec lui. Dans cette communion, nous buvons sa présence et sa parole, nous mangeons sa nourriture et sa volonté.
Nous choisissons donc dans la communauté Melkisedek de consacrer du temps à la méditation et à la contemplation. Différents outils se développent dans ce sens pour permettre à tous de marcher sur ces chemins d’intimité.
Nous entrons ainsi dans une dimension biblique de méditation, qui n’est pas le vide mais la présence et l’engagement de soi dans l’intimité avec Dieu. Cette méditation est à la fois silence, parole, complainte, cris et soupirs, etc., ainsi que les mots hébreux traduits par « méditer » le montrent. C’est une méditation active, c’est une quête.

Cet appel vers la méditation ne sera jamais une fuite hors du monde réel, elle nous entraînera plutôt dans une rencontre profonde avec Dieu, qui nous ancrera de la bonne manière sur la terre.

Expérimenter une joie prophétique : Ésaïe 56/7

Le royaume de Dieu est une promesse de joie et cette joie vient lorsque nous retrouvons la présence du Père et que toutes choses sont restaurées. Elle est donc une annonce prophétique de la restauration parfaite qui viendra avec le retour du Messie.
En invitant à maintes reprises son peuple à la fête et à la joie, Dieu témoigne de son désir de rencontrer son peuple au milieu de la joie.
Celle-ci convient donc à la présence de Dieu, et elle nous pousse aussi à accueillir avec émerveillement l’action spontanée du Saint Esprit au milieu de nous. Elle va nous préserver des habitudes religieuses qui nous guettent toujours.

Afin d’entretenir cette joie, les membres sont invités à développer une vie communautaire qui rassemble les personnes en fonction de leur proximité géographique. Cette vie communautaire n’est pas forcément résidentielle, elle peut se faire sous forme de soirées ou de journées, à intervalles réguliers, pendant lesquelles on aura des temps de prière les uns pour les autres.
Point important pour maintenir notre joie et notre unité : nous nous engageons à être prompts à demander pardon et à pardonner.

Vivre dans la simplicité : Actes 2/46

Nous nous éloignons de toute forme de sophistication ou de la recherche d’un confort matériel excessif. Nous pouvons vivre avec beaucoup comme avec peu, car notre sécurité est en Dieu.
Nous refusons la tentation de combler nos vides intérieurs avec autre chose que la présence de Dieu et sa parole afin de nous libérer peu à peu de l’esclavage de la convoitise.
Nous refusons aussi de nous élever au-dessus des autres et nous choisissons au contraire de rester simples et accessibles. Notre engagement consiste à développer ainsi une hospitalité intérieure, qui crée dans nos vies une atmosphère accueillante et sans mépris pour ceux qui sont pauvres, fragiles, malades ou perdus.

Rechercher la créativité : Psaume 33/1-3 ; 1 Chroniques 25/1

Dieu est par nature créateur, et il nous entraîne dans ses actes créateurs à l’aide d’une imagination purifiée et sanctifiée. C’est une créativité qui recouvre tous les arts ! Le service de la présence de Dieu est toujours rempli de sons, de couleurs, de rythmes, d’objets artistiquement décorés dans le tabernacle, etc. En son temps, David va encourager ses musiciens à mélanger les chants anciens et les chants nouveaux, les chants écrits (Psaumes) et les chants nouveaux.
Cette créativité est aussi stratégique. Elle revêt tous les actes créateurs qui sont enfantés dans la présence de Dieu dans la maison de prière, sous la forme de multiples projets qui incarneront le Royaume de Dieu dans l’environnement de la maison de prière.
En tant que membres de la communauté Melkisedek, nous nous engageons à racheter notre imagination et à créer un climat favorable au développement de la créativité en nous et autour de nous.

Incarner le Royaume de Dieu : Matthieu 6/33

Nous répondons ainsi au commandement de Jésus d’aimer Dieu et notre prochain. Nous apprendrons à nous aimer nous-mêmes pour aimer et servir les autres.
Nous comprenons que notre influence est liée à l’appel qui nous est confié par Dieu et à notre capacité à servir comme Jésus l’a enseigné en disant : « que celui qui veut être le plus grand soit le serviteur de tous ».
Notre service envers Dieu et envers les autres ne doit jamais devenir un pur devoir. Il doit rester un choix volontaire engendré par l’amour de Dieu déversé dans nos cœurs pour lui et pour les autres.
Ce service a forcément un aspect tout à fait pratique et très incarné qui manifeste l’amour de Dieu envers les personnes à l’extérieur de la maison de prière. Chaque membre de la communauté est donc invité à trouver un moyen de s’engager régulièrement dans un service envers des personnes ou envers une œuvre.

Le Royaume de Dieu, c’est aussi sa justice. La communauté s’engage aussi à être une voix prophétique dans notre pays et dans notre culture en faveur de la justice. Cela pourra prendre des formes différentes selon l’engagement de chacun, et commence avec l’appel de Dieu dans la Bible de rétablir la vérité quand c’est nécessaire et de s’occuper du sort de ceux qui sont laissés de côté, méprisés, ou rejetés.

Rester connectés et attentifs à Israël : Romains 11/15

Nous refusons toute attitude et tout discours antisémite, anti-sioniste, ainsi que toute théologie de remplacement concernant l’appel d’Israël et de l’Église. Nous considérons qu’Israël a toujours toute sa place dans les plans parfaits de Dieu.

Dans nos communautés, nous chercherons des moyens d’être connectés au corps messianique en Israël et dans les nations, et nous nous réjouirons de pouvoir nous enrichir et nous bénir mutuellement.

Cet engagement implique bien sûr notre intercession, mais il pourra aussi impliquer notre service, nos dons, nos actes. Ainsi, nous donnerons également des signes concrets de notre amour pour eux.

Développer une culture de l’humilité et de l’honneur : Philippiens 2/1-11

L’exigence de l’enseignement de Jésus dans ce domaine est de ne pas se contenter d’une justice extérieure, mais d’accueillir la justice intérieure que seul Jésus peut nous donner et qui nous transforme de l’intérieur vers l’extérieur.
Nous reconnaissons donc que nous partageons tous la même condition humaine et que tout don nous vient du Père, par grâce et par élection, sans aucun mérite. Cela nous rend humbles les uns vis à vis des autres.

Dans une relation profonde et intime avec lui, nous recevons aussi ses yeux pour voir les personnes telles qu’il les voit, et les aimer comme il les aime.
Nous sommes engagés aussi à développer une culture de l’honneur qui apporte la sécurité et fait disparaître les préjugés et les peurs inévitables qui naissent dans nos relations.
Nous nous encouragerons les uns les autres dans nos rêves et nos visions reçus de Dieu, en cultivant la complémentarité et en recherchant des victoires collectives plutôt qu’individuelles.
Nous saurons faire preuve de conviction mais pas d’entêtement, afin de reconnaître l’apport positif des points de vue des autres, et la part de vérité et de révélation accordée par Dieu à chacun.

Accepter la redevabilité : Proverbes 8/33-36

Nous ne pouvons pas ignorer le fait que nous sommes des êtres déchus, imprégnés par le péché. C’est pourquoi nous nous engageons, lorsque cette nature déchue nous entraîne dans de mauvaises habitudes et dans des péchés récurrents, à rechercher une personne mature capable de nous aider et nous accompagner vers une libération totale !
Nous voulons aussi être enseignables et accepter avec humilité les remises en question apportées avec grâce concernant nos attitudes, nos comportements, nos actes.
Autant que possible, nous voulons nous encourager les uns les autres à choisir dans notre entourage une personne avancée dans la foi, que nous pourrions reconnaître comme un père ou une mère spirituelle, et à qui nous pouvons être redevables afin de grandir. Cette personne est aussi pour nous une source de sécurité lorsqu’elle nous aiguille, nous conseille, nous écoute, et nous aide à avancer.

Autant que possible aussi, nous voulons nous encourager les uns les autres à développer des relations d’amitiés et de fraternité réelle avec nos pairs, nos compagnons de route. Nous partageons des espoirs, des rêves et des luttes communes, alors quoi de plus appréciable qu’un semblable qui peut dire : je te comprends.

Rechercher une transformation personnelle permanente : 2 Corinthiens 3/18

Notre but en tout cela est que l’image de Christ et de son royaume soit révélée de plus en plus au travers de nous en tant que personnes et en tant que communauté.
Nous sommes donc engagés à ne jamais considérer que nous sommes parvenus au bout de ce changement, et nous continuerons à rechercher une transformation continuelle, à l’image de ce qu’enseignaient les Réformateurs au sujet de l’Église : Ecclésia reformata semper reformanda : une église réformée toujours en cours de réformation…
Des formations seront proposées chaque année pour les membres de la communauté. Chacun s’engage à trouver le moyen de participer à l’une ou l’autre de ces formations au moins une fois par année.

écrivez-nous

12 + 12 =

Nous soutenir

Vous pouvez également nous soutenir en faisant un don à l’association.